SYNCASS

Aller au menu
Aller aux articles
Aller à la boîte d'information

Menu de navigation

Articles

Secteur Santé Publique

LES SYNDICATS DES PERSONNELS DE SANTE INTERPELLENT LE GOUVERNEMENT ET LE SYNAMED

tout en exprimant leur solidarité avec le SYNAMED dans ses revendications légitimes et en attendant la date du 1e septembre 2008, les Syndicats de la santé invitent leurs membres, sans distinction de professions, de continuer leur travail chacun (e) à son poste, de recevoir tout malade qui se présente à l’hôpital, de lui apporter toute assistance que requiert son état de santé au regard de ...

22-06-2008


Communiqué de presse

 LES SYNDICATS DES PERSONNELS DE SANTE INTERPELLENT LE GOUVERNEMENT ET LE SYNAMED

Kinshasa, le 24 AOUT 2008. Dans leurs efforts de recherche des solutions pacifiques aux problèmes du secteur santé notamment la mise en œuvre du Protocole d’Accord signé le 12 janvier 2007 entre le gouvernement et les syndicats de la santé, ces derniers demandent au gouvernement de répondre à leurs propositions avant le 1e Septembre 2008. En outre, ils demandent au Syndicat National des Médecins, SYNAMED, d’interpeller ses membres qui empêchent aux personnels de santé non concernés par la grève déclenchée par lui de vaquer à leurs occupations, violant ainsi les libertés et droits syndicaux de ces personnels.

En effet, il convient de rappeler que depuis plus d’une année, les syndicats des personnels de santé dialoguent avec le Gouvernement pour obtenir notamment, la promulgation de la loi-cadre de la santé ; l’abolition de l’exclusion de leurs membres de l’emploi de direction des structures et établissements des soins de santé ; la régularisation de la situation administrative et le paiement des salaires, avec effets rétroactifs, des personnels de santé dits « nouvelles unités » ou rejetés non payés depuis plusieurs mois maintenant à Kinshasa comme en provinces ; le paiement des manque à gagner sur leurs salaires depuis septembre 2007 ; le réajustement du taux de la prime de risque de leurs membres des provinces conformément à la grille des indices de leurs grades et selon les équivalences préétablies ; le déblocage de leurs arriérés des primes de juillet à novembre 2007 ; etc. Mais à présent, les syndicats deviennent impatients et considèrent désormais le dialogue en court comme une manœuvre dilatoire de la part du gouvernement. Ainsi vont-ils lever la suspension de la grève à partir du 1e Septembre 2008 si à cette date, le gouvernement n’aura pas encore répondu positivement aux propositions lui faites par les syndicats.

Par ailleurs, tout en exprimant leur solidarité avec le SYNAMED dans ses revendications légitimes et en attendant la date du 1e septembre 2008, les Syndicats de la santé invitent leurs membres, sans distinction de professions, de continuer leur travail chacun (e) à son poste, de recevoir tout malade qui se présente à l’hôpital, de lui apporter toute assistance que requiert son état de santé au regard de leurs compétences respectives, de veiller et, au besoin, de dénoncer publiquement tout détournement de la clientèle hospitalière vers des cliniques privées. Les syndicats de la santé donne feu vert à leurs membres d’organiser la désobéissance civile contre quiconque persisterait dans la violation de leurs droits syndicaux ainsi que dans la pratique de renvoyer les malades qui décident de s’adresser à l’hôpital public.

Sé/MUTAMBA MPOYO TAPOY, Porte Parole


Envoyer cet article à un ami
Nous ne conservons pas vos adresses email, elles sont uniquement utilisées pour envoyer nos messages

Boîte d'information

Date et heure

visiteurs


city map

Code du travail RDC



OIT

 

Convetions Internationales

 

Offres d'Emploi

               

COSSEP

Traduire la page

Syncass Gallery

Parole aux Africains

 
Faites-Vous connaitre
         

VIH/Travail

Droits et Devoirs 

Réseau syndical

RSS 2008 Africa e-Future | Sponsored by- Sponsorisé par UNI Syndicat GlobalUNI Global UNION  Comfia Comisiones Obreras Comfia CCOO