SYNACOTEL

Aller aux articles
Date: 18-03-2010 - URL: http://www.africaefuture.org/html/1029.html

Articles

COTE D'IVOIRE: CRISE DANS LE SECTEUR GRAPHIQUE

Le Secrétaire Général du Sypinci échappe à un enlèvement

La crise opposant le personnel de l'Imprimerie Nationale à sa direction générale gagne de plus en plus en intensité. En effet, après avoir demandé le départ du Directeur Général, le secrétaire Général du Sypinci, syndicat des travailleurs de cette institution, a, en guise de réponse, été victime d'une tentative d'enlèvement planifiée, le mardi 16 mars 2007, dans les locaux de l'Imprimerie Nationale.


18-03-2010 La sérénité n’est toujours pas de mise à l’imprimerie nationale d’Abidjan. Le bras de fer, qui oppose le Directeur général de cette entreprise et les travailleurs, est loin de connaître son épilogue. Hier, des éléments de la police ont tenté d’enlever le secrétaire général du Syndicat du Personnel de l’Imprimerie Nationale de Côte d’Ivoire (SYPINCI), Bakary Traoré dans l’enceinte de l’entreprise. « Ce matin (hier ndlr) des policiers du District au Plateau ont fait irruption dans notre entreprise, sur instruction du Directeur général, M. Thierry Bouikalo –Bi pour m’arrêter. Et pour quel motif ? Je l’ignore. En tout cas, les travailleurs ont abandonné leur machines pour s’opposer à mon arrestation » a expliqué le secrétaire général du Sypinci, Bakary Traoré, joint au téléphone en début d’après-midi. Cette tentative d’arrestation a provoqué de façon spontanée un arrêt de travail.
Pour mémoire, les travailleurs de l'Imprimerie Nationale, regroupés au sein du Syndicat du Personnel de l'Imprimerie Nationale de Côte d'Ivoire (SYPINCI), demande le départ de leur Directeur Général pour mauvaise gestion et abus de droits sociaux. En effet ce dernier, pour répondre aux nombreuses interpellations  des responsables du Sypinci quant au respect des engagements concernant la prime de productivité de 500 000 FCFA des agents, a décidé de se séparer de 03 responsables du syndicat. Pour protester contre cette décision, les agents de l'imprimerie national avec à leur tête leur Secrétaire Général, ont décidé de dénoncer la gestion scabreuse et les détournements de matériels dont s'est rendu coupable M. Thierry BOUIKALO et demandé son départ.
"Nous sommes en grève jusqu'à ce que le directeur parte." Telle est la position du Sypinci exprimée par le Camarade Bakary.