FNC

Go to Menu
go to articles
go to information box

Navigation Menu

UNTC

ip address

Articles

RDC: concertations nationales

CONCERTATIONS NATIONALES EN RDC : LES SYNDICATS ABSENTS

Si certaines composantes ont décliné leurs invitations aux concertations nationales, il n’en est pas le cas des syndicats de la RDC qui n’ont pas été considérés par les organisateurs de ces travaux.

25-09-2013

Si certaines composantes ont décliné leurs invitations aux concertations nationales, il n’en est pas le cas des syndicats de la RDC qui n’ont pas été considérés par les organisateurs de ces travaux.

En effet, la société civile comprend distinctement les ASBL et les syndicats à côté d’autres forces. Des syndicats existants, douze sont les plus représentatifs et constituent l’Intersyndicale nationale ; ils couvrent les cinquante pourcent des populations actives que compte la RDC, soit 35 millions de personnes. Aucun d’entre eux n’est présent aux concertations ; à la place, on parle de certains petits syndicats, on parle aussi du Syndicat National des Vendeurs du Congo affilié à l’UNTC, sans l’UNTC.

Pourquoi et comment ces travaux n’attirent-ils pas ?

Les journaux publiés à Kinshasa, notamment « Les dépêches de Brazzaville n°1823 du 13 septembre et n°1825 du 17 septembre 2013 » restituent la conclusion d’un récent sondage de l’institut Les Points qui déclare que 72% des Kinois ne suivent pas le déroulement des travaux dont 67% pensent que les délégués roulent pour leurs propres intérêts, allusion faite aux indemnités journalières et autres arrangements politiques.

Institué par le présidium pour élaborer le projet de règlement d’ordre intérieur, le groupe de contact s’est livré à une maffia politico-financière sur fond de corruption, relève la Coalition Nationale pour la Cour Pénale Internationale de la RDC (CN-CPI).

 

Pourquoi la majorité des Congolais, représentée par leurs Syndicats, doit-elle être exclue de ces concertations pendant que, de tous les maux qu’on reproche au gouvernement MATATA, c’est la démonstration de peu d’efforts conjugués pour relever le domaine du social.

Les travailleurs auraient besoin de voir des remèdes efficaces trouvés à la discrimination qui caractérise le pays en établissant une classe d’une infime minorité de « trop riches » contre une autre, la grande majorité, de « trop pauvres ».

Les enseignants que nous représentons ont besoin de voir leur situation changer en vue d’une éducation publique de qualité, facteur du développement durable : « La reconstruction, passe par les enseignants, disons-nous ».

Augustin TUMBA

SE-FENECO/UNTC

 


Send an article to a friend
We don't store any email addresses, they are used only to send your email

Information box

Date et Heure

GEOVISITE


statistics

UNI Global Union

 

PUBLICATIONS

PUBLICATIONS
    ouvrages
Articles scientifiques

traduction

  1. Anglais

INVESTISSEMENT

 Code des Investissements Congolais

CGSLB

  CGSLB

Offres d'Emploi

Opportinuté d'emploi
RSS 2008 Africa e-Future | Sponsored by- Sponsorisé par UNI Syndicat GlobalUNI Global UNION  Comfia Comisiones Obreras Comfia CCOO